Le porte folio, les dessins au fil de l'eau

Le meilleur pour 2021

Le meilleur pour chacun dans cette année qui s’annonce avec son lot de surprises. C’est inéluctable. Le monde ne sera plus comme avant

Subir, s’adapter, tenter de revenir comme avant, innover, arrêter, vivre ou survivre …
Cette période est propice au questionnement et à la remise en question. Non, ce n’est pas une guerre, c’est un test d’humanité comme l’a dit le Président Allemand. Cela n’est jamais arrivé, alors qu’allons-nous faire collectivement de cela ? Nous entretuer ou bien construire un monde meilleur ?

C’est un défi et une opportunité pour notre collectif, je formule le voeu que nous sortions grandis de ces épreuves.

5/5

Covid19 : Le virus de la peur

Les messages anxiogènes de liste interminables de morts et de malades, sans mise en perspective, distillent la peur. Et la peur ramène aux fonctions reptiliennes animales de l’homme.

Face à une agression, les animaux ont 3 attitudes : La fuite, l’agression ou l’affalement. Sommes-nous plus que des animaux ?


Voir le billet

5/5

le culte plus fort que la culture ?

Bon sens ou pouvoir du lobbying ?

Le gouvernement a fait le choix de fermer les lieux de culture pour lesquels les précautions sont prises pour ouvrir les lieux de cultes.

Serait-ce le pouvoir des lobbying ?

5/5

La peur de l’autre

On peut le dire, la peur rend con…

Quand la peur remplace la raison, les comportements les fous se produisent, même au plus haut niveau de l’Etat : Mensonges, traque des sans-masques, autorisation dérogatoire où l’on s’autorise soi-même, hélicoptère sur les plages désertes pour traquer ceux qui ne s’enferment pas,…

Ils sont devenus fous.

5/5

Déconfinement, le danger de la culture

On peut aller travailler, on peut aller prier, on peut aller à l’école mais on ne peut pas aller à la culture…

Ce sont le fruits des cogitations d’un petit groupe de personnes en réunion le 15 décembre 2020, appelé Conseil de Défense…

Le gouvernement et la gestion du COVID19, et si on demandait aux personnes concernées ?

5/5

La religion, c’est perso

Le 9 décembre 2020, les 115 ans de la Loi de séparation des églises et de l’Etat :  Liberté de conscience, liberté de culte, liberté de croire ou de ne pas croire,..


Voir le billet



5/5

Retour haut de page