Quand la peur remplace la raison

La pandémie COVID-19 distille la peur largement amplifiée par les médias qui nous assènent des chiffres à longueur de journée, souvent hors de contexte.
On en finirait par oublier le reste :
Il y a environ en France 600 000 morts par an. Plus d’un quart sont à cause des cancers et un autre quart à cause de maladie cardio-vasculaire.
Le tabac tue à hauteur de 10 % environ soit 1 mort toutes les 9 minutes, et l’alcool 5 %.
L’obésité 10 % et le diabète 6 %. Je n’ai d’ailleurs pas vu autant d’efforts pour supprimer le sucre, caché ou non, dans l’alimentation que contre le Covid !
À aujourd’hui, l’âge moyen des victimes du Covid est de 82 ans. Près de 80 % des morts en plus de 75 ans. La moitié des morts en plus de 85 ans. (https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france)
Pour mémoire, l’espérance de vie en France est de 80 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes.
A-t-on à ce point perdu la raison ?
Cette psychose nous amène à avoir peur de l’autre, à se méfier de lui, à s’enfermer chez soi et à se confiner dans sa tête.
Même s’il est nécessaire d’être vigilant, nous sommes collectivement devenus fous. À moins qu’il y ait autre chose…
Vite, un peu d’humanité !

Retour haut de page